Modération : Facebook avait-il raison de censurer une photo d’actualité du journal Le Monde ?

January 02, 2013
ohetru

Pour inaugurer ce blog consacré à la modération, je vais revenir sur un évènement survenu il y a deux semaines. Voici un exemple de modération et de censure de contenu très intéressant.

D’abord parce que la victime de cette censure n’est pas un utilisateur de réseaux sociaux caché derrière un vague pseudo, mais le plus prestigieux des quotidiens français : le journal Le Monde.

Le cas est également instructif pour s’être produit sur facebook, qui a choisi de répondre pour justifier sa décision, chose que le réseau social numéro 1 ne fait pratiquement jamais, provoquant énervement et frustration.

C’est donc sur la page facebook du quotidien, l’une des plus populaires de France avec plus de 400.000 fans, que la rédaction du Monde avait choisi de publier une photo en relation avec un fait dramatique : une tibétaine de 16 ans s’immolant par le feu. Cette photo que l’on découvre ci-dessous représentait un autre tibétain en flammes. Non seulement, cette photo a été supprimée après quelques heures par facebook mais en plus les administrateurs de la page du Monde se voyaient notifier un avertissement, certains se retrouvant même provisoirement dans l’impossibilité de publier de nouveaux articles sur la page facebook.

immolation

 

Examinons l’objet conflictuel. La photo de cet homme qui attente à sa vie par les flammes est certes effrayante. Le quotidien reconnaît dans son blog rezonnance que la photo est choquante mais refuse cette censure en expliquant:

“ Nous considérons pourtant qu’il est de notre devoir d’alerter nos lecteurs sur la situation dans les provinces tibétaines de Chine, sans rien cacher de la violence de ces faits. Depuis 2009, quatre-vingt-dix Tibétains se sont immolés ou ont tenté de le faire.”

Nous trouvons la réponse de facebook sur le site d’un autre quotidien français: Le Figaro.

«Il n’y a pas de volonté de censure. C’est une volonté de protéger les utilisateurs les plus jeunes», a expliqué un porte-parole de Facebook France.

Il y est rappelé un extrait des conditions d’utilisation de facebook, mais on n’y trouve rien qui s’applique exactement à la photo en question :

«Facebook n’accepte pas les propos haineux. Alors que nous encourageons la discussion et la communication, nous ne pouvons pas accepter les attaques contre des individus à cause de leur race, ethnie, origines, religion, sexe, identité sexuelle, orientation sexuelle, infirmité ou état de santé … Facebook ne permet pas la publication de contenus pornographiques et impose certaines limites sur l’affichage de contenu avec nudité corporelle.»

C’est donc officiellement pour protéger les enfants que Facebook a censuré une telle photo. Que faut-il en penser ?

Cette photo représente-t-elle vraiment un risque pour les enfants ? Facebook a-t-il la compétence pour en juger ? Peut-on juger une photo illustrant un article d’un journal reconnu comme on jugerait une photo isolée et non signée de l’auteur? La réalité relatée par l’article qu’illustrait la photo n’est-elle pas bien plus choquante ? Faut-il la taire aux enfants pour les en préserver ? Comment un modérateur peut il trancher en quelques secondes sur cet objet à modérer s’il ne dispose pas dans la charte éditoriale d’une règle très précise à ce sujet?

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInShare

Aucun commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>